Un retour des maths dans le tronc commun ?

Les mathématiques pourraient être renforcées dans le tronc commun de 1ère dès la rentrée 2022.
Les mathématiques pourraient être renforcées dans le tronc commun de 1ère dès la rentrée 2022.

Le Ministère de L’Education Nationale a confirmé le 22 Mars que dès la rentrée 2022, 1 h 30 supplémentaire par semaine sera ajoutée au tronc commun des élèves de 1re générale qui ne suivent pas la spécialité mathématiques, après la publication du rapport d’un comité d’experts. Une déclaration qui comporte certaines zones d’ombre.

Image d’illustration.

Ça ne faisait plus de doutes. L’Éducation Nationale a confirmé, le 22 Mars dernier, le retour des Mathématiques dans le tronc commun au lycée, dès la rentrée 2022, dans la désormais future discipline renommée « enseignement scientifique et mathématiques ». Elle comptera 3 heures 30 par semaine en première, contre 2 heures aujourd’hui. Cette décision intervient suite à la publication du rapport d’un comité d’experts sur la place des Mathématiques au lycée, mandaté par le Ministère de L’Éducation Nationale.

Des rapports qui interpellent

Depuis la réforme Blanquer en 2019: qui a aboli l’ancien système de filières – ES, L, et S – au lycée, et rendu les mathématiques optionnelles après la seconde, le nombre d’élèves décidant de prendre la discipline en spécialité n’a cessé de décroître. Ainsi, en 2019, 86 % des élèves faisaient au moins 3 h de mathématiques, aujourd’hui ce taux s’élève à 54 %. Toutefois, ce sont les lycéennes qui sont particulièrement impactées par cette tendance : selon le rapport Repère et références statistiques de la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (Depp), 81 % des filles de Terminale passaient aux moins 3 h à étudier les mathématiques en 2019, elles ne représentaient à la rentrée 2021 que 55 % des lycéennes, d’après la Note d’information n° 21.22 de mai 2021 de la Depp. Un déclin nettement plus significatif que chez leurs homologues masculins qui sont passés de 93 % à 89 %, selon les mêmes rapports.

C’est dans ce contexte qu’un collectif composé de sociétés savantes et associations d’enseignants, chercheurs, ingénieurs et universitaires scientifiques, a alerté dans une tribune publiée au Figaro Lundi 4 Avril sur l’importance d’améliorer l’enseignement des matières scientifiques. Lettre adressée notamment aux douze candidats à l’élection présidentielle qui ne sont pas en reste dans cette volte-face du gouvernement, à l’image d’Éric Zemmour et de Valérie Pécresse, qui ont dénoncé le « déclin » de la discipline.

Des modalités à préciser

Cet ajout devrait concerner, à la rentrée 2022, seuls les élèves qui ont décidé de ne pas suivre la spécialité mathématiques. De plus, ces mêmes élèves pourraient ensuite prendre l’option « Mathématiques complémentaires » en terminale, jusque-là réservée aux élèves qui abandonnent la spécialité en première. Ces élèves pourraient ainsi se retrouver dans la même classe en Terminale, bien qu’ayant suivi un programme différent en Première. Une incohérence pointée du doigt par certains mathématiciens.

Enfin apparaît une zone d’ombre dans ces déclarations : rien n’a été formulé quant à la possibilité d’un retour des Mathématiques avec ce nouvel ajustement dans les épreuves du baccalauréat. Affaire à suivre.

Chaker
15 ans, passionné par l'Histoire et l'actualité, j'adore contribuer à des types de projets comme Workyt pour aider d'autres élèves !