woman sitting in front of macbook
Photo by energepic.com on Pexels.com

Covid-19 : FAUT-IL DE NOUVEAU FERMER LES ÉCOLES EN FRANCE? #EtudiantsFantôme

Plusieurs médecins disent qu’il faut fermer les écoles pour ralentir la propagation du Covid-19, mais doit-on craindre que les élèves les plus fragiles décrochent si les cours se refont entièrement à distance ?

“Il y a plusieurs pays européens qui ont pris cette décision, difficile à prendre, mais qui se justifie du fait de l’impact important de l’école, et en particulier du moment de la pause déjeuner à la cantine, où on sait qu’il est très difficile de faire respecter les gestes barrières”

BFMTV Djillali Annane, chef de service réanimation à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches, dans les Hauts-de-Seine.

“Il faut vraiment que la situation sanitaire soit gravissime pour fermer des écoles […] car nous savons que les conséquences, y compris sanitaires de la fermeture des écoles, sont absolument dramatiques”, a déclaré le Premier ministre Jean Castex la semaine dernière.

Les étudiants partagent leur détresse sur les réseaux sociaux avec le hashtag #EtudiantsFantôme . Les annonces faites jeudi par le Premier ministre, n’ont pas suffi à calmer la détresse et la rage de certains étudiants, qui se sentent oubliés.

Sur Twitter, des milliers de messages dénonçant l’isolement et les contenus pédagogiques inexistant au distanciel se sont multipliés ces derniers jours. Le hashtag #EtudiantsFantômes, créé sur Twitter par des étudiants qui se sentent oubliés et au bord du décrochage scolaire.4

https://twitter.com/marleneducasse/status/1349330831899287554?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1349330831899287554%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.20minutes.fr%2Fhigh-tech%2F2954323-20210116-coronavirus-etudiants-partagent-detresse-reseaux-sociaux-hashtag-etudiantsfantomes
https://twitter.com/cyberfroglover/status/1349083275445358592

Le gouvernement français est sous pression pour ralentir la propagation du coronavirus, qui met à rude épreuve les hôpitaux de plusieurs régions. Avec une troisiéme vague en cours, la fermeture des écoles sera-t-elle nécessaire?

Le 15 octobre, l’agence de santé publique de France avait détecté 814 contaminés au sein des écoles et universités. Une étude publiée par The Lancet le 22 octobre a montré que la fermeture des écoles est l’une des mesures les plus efficaces pour ralentir le taux d’infections. Le gouvernement a souligné à plusieurs reprises que l’impact économique et psychologique des deux mois de confinement quasi-total au printemps était trop lourd pour que de telles mesures soient réintroduites.